Jean-Claude Killy et le CIO, c’est terminé ! Dans une interview accordée à L’Equipe Magazine à paraître ce samedi, le triple champion olympique en ski alpin lors des JO de Grenoble en 1968 annonce qu’il démissionne du Comité International Olympique. Celui qui a supervisé l’organisation des Jeux de Sotchi annonce l’envoi ce vendredi de sa lettre de démission au président du CIO, Thomas Bach. Pour justifier ce retrait, Jean-Claude Killy invoque son âge et l’envie de faire autre chose après les JO de Sotchi : « J’ai 70 ans, il faut que je bouge. J’arrête parce que, avec les Jeux d’hiver de Sotchi, quand on a fait comme moi la campagne de Russie pendant sept ans, il est difficile de trouver, à mon âge, quelque chose d’autre d’aussi riche, d’aussi excitant. J’arrête parce que mon olympisme a commencé aux Jeux d’Innsbrück il y a cinquante ans, j’étais skieur. Un demi-siècle juste, dont presque vingt ans passés au CIO. »

Dans cette même interview, il revient sur la polémique récente autour de ses liens avec le contesté Vladimir Poutine, qui l’a décoré de l’Ordre du mérite : « Mon image en a pris un coup ? Ce n’est pas grand-chose. J’ai passé sept ans à travailler en direct avec le chef d’un état de 145 millions d’habitants. Je dois être l’un de ceux qui le connaissent le mieux. J’ai la conviction que Poutine est un homme bien. » Ces dernières déclarations risquent de créer une nouvelle polémique dont l’Olympisme pourrait bien se passer ! –

See more at: http://www.sport365.fr/autres-sports/jean-claude-killy-va-demissionner-du-cio-1116638.shtml#sthash.GVp7FASr.dpuf

L’exploit de JC Killy aux JO de 68 est d’avoir gagné les trois médailles d’or, dans des disciplines aussi différentes que le Géant, la Descente et le Slalom spécial.

Aujourd’hui les champions de ski se spécialisent dans une de ces disciplines.

Publicités