Voici un résumé vidéo d’une analyse plus détaillée :

Poutine, que veut-il exactement ? – Une analyse de Rostislav Ichtchenko essaie de répondre à cette question. Il est le directeur du Centre d’analyse systémique et de pronostic à Moscou. Ichtchenko a établi une analyse détaillée de la position géostratégique de la Russie et de la « stratégie complète de Poutine » concernant l’Ukraine.

Si vous doutez des intentions des USA , un petit rappel :

L ‘analyse complète :

https://usgohome.wordpress.com/2015/04/27/que-veut-poutine-une-analyse-interessante/

Ainsi, lorsque la Russie a affirmé son droit de prendre des décisions politiques indépendantes – des décisions d’importance régionale et non mondiale – un affrontement avec les États-Unis était devenu inévitable. Ce choc ne pourra pas finir en compromis de paix.

Pour les États-Unis, un compromis avec la Russie signifierait une renonciation volontaire à son hégémonie, ce qui conduirait à une rapide catastrophe systémique – pas seulement une crise politique et économique, mais aussi une paralysie des institutions de l’État et l’incapacité du gouvernement de fonctionner. En d’autres termes, son inévitable désintégration.

Mais si les États-Unis gagnent, ce serait la Russie qui subirait une catastrophe systémique. Après une certaine forme de rébellion, les classes dirigeantes de la Russie seraient punies par la liquidation et la confiscation de leurs actifs ainsi que par l’emprisonnement. L’État serait fragmenté, des territoires importants annexés, et la puissance militaire du pays détruite.

Par conséquent la guerre durera jusqu’à ce qu’un côté ou l’autre gagne. Tout accord intérimaire ne devrait être considéré que comme une trêve – un répit nécessaire pour regrouper, pour mobiliser de nouvelles ressources et trouver (c’est à dire, braconner) des alliés supplémentaires.

Publicités